Ça y est, la pèche en première catégorie est terminée pour cette année, ce qui va maintenant réduire notre nombre de sortie au bord de l'eau... Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir de nouvelles convoitises..?  Comme la quête des champignons?  On peut comparer une cueillette réussie à une journée de pêche réussie. La découverte d'un nid de trompettes de la mort après une heure de recherche peut procurer autant de joie qu'un gobage sur votre mouche après une heures d'inactivité. Encore faut il apprécier les champignons et aimer sortir dans les bois à la rencontre des chevreuils et autres sangliers...

Les pluies de 2015 sont bien moins importantes que celles de 2014, effectivement les pluies de l'an passé auront rendus heureux les cueilleurs de champignons. Toute cette humidité suivie de journées ensoleillées a déclenché dès le mois de juillet dernier, la sortie d'espèces de champignons attendues habituellement bien plus tard dans la saison. Un régal pour les adeptes de la cueillette.

Alors que les cèpes de bordeaux et autres bolets explosent depuis plus de deux semaines, les trompettes de la mort, girolles, pieds de moutons et autres chanterelles commencent seulement à atteindre une taille intéréssante. Je trouvais donc intéréssant de refaire le point sur les plus recherchés d'entres eux. Laissons donc de côté truites et ombres un instant, et trocons le fouet contre une lame, afin d'issé quelques champignons dans nos filet. Ils sont de sortie, il serait dommage de passer à coté d'une délicieuse cueillette.

DSC_0313

Mais comment et où trouver ces petites merveilles ?

Les bois réunissant feuillus et conifères sont les plus propices au développement des champignons et offrent la possibilité d'une très grande diversité. Les cèpes se développent très bien sous les chênes et les châtaigners. Les épicéas et sapins leurs conviennent aussi. Certaines espèces préfèrent cependant des conditions bien précises. La trompette de la mort préfère par exemple les bois de feuillus sur sol peu calcaire. Le lactaire délicieux et le lactaire sanguin ne poussent que sous les pins, le lactaire des épicéas, uniquement sous les épicéas. Chaque champignons a besoin de ces essences d'arbres bien précises pour se développer.

La trompette de la mort

DSC_0311C'est l'un des meilleurs champignons des bois, mais également l'un des plus difficiles à trouver. Les trompettes de la mort poussent généralement en colonies, souvent par plusieurs groupes de 2 à 5 champignons. C'est sa couleur sombre qui la rend difficile à discerner parmi la végétation et les feuilles mortes. Il faut avoir un oeil aiguisé et la patience de scruter scrupuleusement les sols des bois de feuillus pour espérer dénicher un nid de trompettes ou un coup de chance, un coup d'oeil hasardeux... Une chose est sure, quand vous apercevrez la première, elle sera dans 95% des cas entourée d'au moins une trentaine de copines...

DSC_0142;On peut cependant observer parmi les feuillus, qu'elle semble particulièrement apprécier le sol des châtaigners. On la retrouve plus régulièrement sur des sols pentus, sur les talus ou à proximité de ceux-ci. Cela doit être due à l'humidité abondante des fossés. N'hésitez donc pas à visiter les secteurs vallonnés abrités par des châtaigners. Préférez les secteurs bien ombragés.

DSC_0325

DSC_0350Certains la consomme en omelette, d'autres à la poêle en persillade pour accompagner un morceau de viande. Elle se conserve facilement déshydratée. Il suffit de la mettre à sécher sur un fil dans une pièce saine ou sur du papier absorbant en prenant soins de les remuer de temps en temps et de changer le papier régulièrement pour qu'il absorbe bien l'humidité. Une fois sèche et craquante, elle peut être conservée longtemps dans un récipient hermétique, en verre de préférence. Pour l'utilier il suffira de la faire tremper dans l'eau tiède une dizaine de minutes ou de l'utiliser telle quelle pour parfumer sauces et potages.

la girolle

C'est également l'un des meilleurs champignons des bois. La présence d’arbres est indispensable au développement des girolles. On la rencontrera donc en sous bois mais aussi parfois en lisière de forêt. Peu difficile, sous les feuillus comme sous les résineux. On la rencontre plutôt sur sol humide dans les endroits où pousse la mousse de bois.

IMGP6155On la retrouve plutôt sur les terrains acides de mai à octobre, mais il n’est pas rare d’en trouver en avril et novembre si les conditions le permettent.
La girolle pousse après les pluies orageuses d’été notamment.
DSC_0360
Il faudra patienter une bonne semaine après l'orage avant d’aller à la cueillette. On trouvera des girolles (tout comme les pieds de moutons et trompettes de la mort) sur les mêmes secteurs tous les ans. Il est rare de la rencontrer seule, donc, si vous en trouvez une,  prenez le temps de bien regarder autour et attention aux endroits où vous posez les pieds.

DSC_0362Une tel couleur ne peut pas passer inaperçue, elle vous saute à la figure et pourtant, ce n'est parfois que sur le chemin du retour que l'on aperçoit la cueillette manquée à l'aller.

DSC_0179

Le pied de mouton

Délicieux champignon également, à condition de le consommer jeune et rapidement, car celui-ci a tendance à devenir légerement amer si il est trop vieux ou si il se désèche, il perdra de plus, son agréable croquant sous la dent.DSC_0230Il possède sous son chapeau des aiguillons qui sont caractéristique de ce champignon, et qui permettent de le distinguer facilement. Le pied est épais, ferme et blanc. Ce champignon pousse généralement en traîné ou en cercle, il est rarement seul, n'hésitez pas a remuer les feuilles autour de vous, ils sont souvent cachés sous celles-ci.DSC_0360kLe diamètre du chapeau peu mesurer jusqu'à 15 cm.On le trouve de juillet à octobre. C'est un champignon qui adore les lieux humides, Mais il semble préférer les sols assez durs. On peut le trouver dans les forêts de feuillus et de conifères.

DSC_0240A cuisiner à la poele, le pied de mouton ayant peu d'arome il sera tres bon en persillade avec de l'ail, ou en melange avec d'autres champignons. Faites sortir l'eau à la cuisson et jetez là, elle n'est pas très digeste.

Le Lactaire Sanguin

DSC_0399Dans la grande famille des lactaires, qui compte environ 150 variétés, le "sanguin" affirme sa suprématie et occupe de loin le haut du panier. C'est lui qui devrait porter le nom donné par erreur par le botaniste Linné en 1973 à son voisin "le Lactaire Délicieux" Qui mériterait aujourd'hui l'adjectif de "prétentieux".

DSC_0403Associé aux zone méridionales, il est dégusté sur le gril accompagné d'une simple persillade.  Mais on le trouve également par ici, en Basse Normandie. Il pousse en automne, presque exclusivement sous les pins sylvestres, sur des sols calcaires et évolue à une vitesse hallucinante.

DSC_0409

Le Cèpe de Bordeaux

C'est le roi... Fréquent et populaire, il est en tète des plus belles cueillettes. Facile à débusquer avec une taille imposante, c'est aussi l'un des meilleurs à savourer. on le trouve dès la fin de l'été. Si quelques pluies rafraîchissent le sol, préparez vous à de belles trouvailles dans les jours qui suivent. Associée à la chaleur de l'humus, la fraîcheur des ondées entraîne un stress dans les mycéliums et déclenche les pousses.

DSC_0435Solitaire ou grégaire, on le trouve sous les feuillus, hêtres,Chênes, et châtaigniers, il apparaît aussi les bois de d'épicéas, de pin sylvestres et de sapins. Commun de septembre à novembre. La présence de l'Amanite tue-mouche (toxique) indique très souvent la présence de cèpes dans les alentours.

DSC_0442C'est de loin de le champignon le plus facile à trouver quand il pointe le bout de son nez. Si vous vous trouvais au bon endroit au bon moment, de belles cueillettes vous attendent pour de belles recettes.

DSC_0448

D'autres champignons viendront se joindre à cet article très bientôt !  Bonne chasse aux trésors !!!